Water Horizon - Site INP de Toulouse

l'INPT

logo de l'INPT

Aller au contenuAller au fil d'arianeAller au menu des rubriquesAller aux accès par profils-usagersAller au moteur de rechercheAller à l'annuaire

Bandeau

contient les accès direct par profils usagers, les accès langues, le moteur de recherche, et les liens vers l'annuaire et le plan d'accès géographique

l'INPT

logo de l'INPT

Aller au contenuAller au fil d'arianeAller au menu des rubriquesAller aux accès par profils-usagersAller au moteur de rechercheAller à l'annuaire

Bandeau

contient les accès direct par profils usagers, les accès langues, le moteur de recherche, et les liens vers l'annuaire et le plan d'accès géographique

image du bandeau

Moteur de recherche

fil d'arianeBienvenue à l'Institut National Polytechnique de Toulouse

Contient le fil d'ariane

Aller au debut de la page


BLOC CENTRAL : a gauche les menus, au centre le contenu principal, a droite des acces permanents

BLOC CENTRAL GAUCHE : les menus des rubriques + boite d'outil impression


Contenu principal

BLOC CENTRAL CONTENU : sur une colonne

Aller au debut de la page

Water Horizon, nouvelle recrue de l’incubateur Midi- Pyrénées

Le 8 avril 2016

L’innovation de Jean-Emmanuel Faure (diplômé de l’INP-ENSEEIHT), Water Horizon, qui bénéficie d'un transfert technologique, issu du laboratoire IMFT de Toulouse, a intégré l’incubateur Midi-Pyrénées.

L’incubateur va permettre à Jean-Emmanuel Faure de bénéficier d’un programme de développement pour mener à bien son projet. Aujourd’hui, le jeune entrepreneur cherche un associé et des partenaires financiers pour faire décoller son projet, Water Horizon, et passer à l'étape industrielle. "Je souhaite travailler avec des grands groupes pour ouvrir des marchés en Inde, en Australie, en Amérique Latine et en Espagne", indique-t-il.

Water Horizon traite du coût de la désalinisation. Cette dernière a  le désavantage d'être très gourmande en énergie. Une caractéristique qui limite le nombre de marchés potentiels pour ce genre de machine.
Pour pallier ce problème, Jean-Emmanuel Faure, diplômé de l'INP-Enseeiht, a mis au point un procédé permettant de récupérer l'énergie et de la réinjecter dans les systèmes de désalinisation ou dans d'autres systèmes consommateurs d'énergie. Cette innovation permettrait de diviser par deux le coût de production. "Avec les systèmes actuels, le m3 coûte 80 centimes d'euros. Il coutera 40 centimes avec le mien", assure Jean-Emmanuel Faure.

 

En savoir plus : 
INP ENSEEIHT
IMFT
Incubateur Midi-Pyrénees

 


BLOC CENTRAL DROIT : autres rubriques (annuaire et venir nous voir est dans la bandeau)

Documents à télécharger et autres liens


PIED DE PAGE

contient notamment les mentions légales, le copyright, l'accès au plan du site

Avis de marchés | Contacts | Accès | Plan du site | Intranet | Webmail | Mentions légales

(c)INP de Toulouse 2014 - Tous droits réservés. -  INP Communication