Témoignage échange handicap - Site INP de Toulouse

l'INPT

logo de l'INPT

Aller au contenuAller au fil d'arianeAller au menu des rubriquesAller aux accès par profils-usagersAller au moteur de rechercheAller à l'annuaire

Bandeau

contient les accès direct par profils usagers, les accès langues, le moteur de recherche, et les liens vers l'annuaire et le plan d'accès géographique

l'INPT

logo de l'INPT

Aller au contenuAller au fil d'arianeAller au menu des rubriquesAller aux accès par profils-usagersAller au moteur de rechercheAller à l'annuaire

Bandeau

contient les accès direct par profils usagers, les accès langues, le moteur de recherche, et les liens vers l'annuaire et le plan d'accès géographique

image du bandeau

Moteur de recherche

fil d'arianeBienvenue à l'Institut National Polytechnique de Toulouse

Contient le fil d'ariane

Aller au debut de la page


BLOC CENTRAL : a gauche les menus, au centre le contenu principal, a droite des acces permanents

BLOC CENTRAL GAUCHE : les menus des rubriques + boite d'outil impression


Contenu principal

BLOC CENTRAL CONTENU : sur une colonne

Aller au debut de la page

Témoignage

Chouaieb Nemri, étudiant INP-ENSEEIHT en situation de handicap, revient sur son expérience d'échange international à Atlanta en double-diplôme avec Georgia Tech.

Le double-diplôme INP-ENSEEIHT / Georgia Tech : un véritable atout pour faire carrière dans un grand groupe !

J’ai choisi le parcours de double diplôme INP-ENSEEIHT/Georgia Tech parce qu'une expérience à l’international est toujours enrichissante et bénéfique, mais aussi parce que ce parcours permet d'évoluer dans un environnement d’excellence académique. Cette aventure m’a fait mûrir non seulement sur le plan technique, mais aussi sur les plans relationnel, culturel et humain. Lors de mes projets de semestre, j’ai travaillé dans des équipes multiethniques et multiculturelles où j’ai appris à manager la diversité et en faire un moteur d’innovation et de créativité. Et j'ai bien entendu amélioré mon anglais !

Cette expérience m'a permis de prendre du recul, d'affiner mon projet professionnel et d'élargir mon réseau professionnel. Un double diplôme est un atout pour celui qui vise une carrière internationale dans un grand groupe : ceux-ci proposent des programmes de leadership en ingénierie pour les jeunes diplômés à haut potentiel.

 Campus : des services excellentissimes !

Ce qui m'a le plus surpris ? La taille du campus et les services excellentissimes !


Le campus de Georgia Tech possède son propre réseau de transport interne et chaque weekend, une navette dessert les hypermarchés. Le nombre d’étudiants  a dépassé les 25,000 et plus de 400 organisations étudiantes proposent des animations. Pas le temps de s'ennuyer !

 Parmi les multiples ressources à la disposition des étudiants : un  Career Discovery Centre qui aide à la définition du projet professionnel et à la stratégie de communication personnelle (CV, lettre de motivation, profils sur réseaux sociaux professionnels, etc.) ou encore, un programme de tutorat organisé par  l’association des anciens de Georgia Tech. Chaque étudiant est parrainé par un diplômé dont le rôle est d'aider le "fillot" à avancer, à affiner ses objectifs.

Ce qui m'a le plus déçu ? La communication vers les étudiants !
La communication vers les étudiants est inefficace et mal organisée. Seul un minimum d'informations utiles pour valider le diplôme leur est donné. J'ai découvert certains services avec retard et j’ai ressenti une frustration de ne pas être capable de profiter au maximum des ressources, vu la courte durée de mon séjour et la grande charge de travail. Un bon plan ? Connaître ceux qui viennent de Georgia Tech Lorraine (les américains et internationaux en undergrad) facilite l’accès à l’information sur le campus américain. J'aimerais lancer un guide en collaboration avec les anciens de l’INP-ENSEEIHT ayant fait Georgia Tech pour aider les promos à venir.

Ce que j'ai adoré ? La vie associative à Georgia Tech qui est très riche et dynamique. J’ai pu assister à des évènements organisés par des associations sud-coréennes, chinoises, indiennes et pakistanaises présentant culture, histoire et géographie des pays mentionnés. Se faire des amis est très facile. Mes amis américains de GTL m’ont accueilli à l’aéroport et fait faire le tour du campus. 

Les atouts des élèves ingénieurs français : des bases solides et une grande capacité de raisonnement !

Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) permettent aux taupins de sortir avec une tête bien faite, manager le stress, apprendre à prioriser et avoir une capacité de synthèse qui permet de digérer les denses programmes de prépa en une durée très courte. L’un des profs à Georgia Tech m’a littéralement dit : My best PhD students were French. You, guys, have a very strong mathematical and reasoning background.

Une différence majeure entre les systèmes français et américain : la flexibilité !

Bien qu’il y ait plusieurs options et spécialisations dans les grandes écoles d'ingénieurs, les études en France sont relativement peu flexibles par rapport aux multiples possibilités qu'offrent les universités américaines. Par contre, les programmes me semblent plus complets en France. A l'INP-ENSEEIHT, le programme de Génie Electrique et Automatique est très fouillé et permet d’acquérir un large spectre de compétences étroitement lié aux enjeux actuels. A Georgia Tech, avec le système de Majors, Minors et Electives, j’ai pu choisir des cours très divers. Mais on peut aussi facilement se perdre dans ce grand choix et il est très important d'avoir un projet professionnel précis.

Beaucoup de travail individuel, de suivi et de contrôle continu mais pas de TD !

Chaque cours est accompagné d’un textbook qui va au-delà de ce dont on débat en classe. Le travail individuel dépasse 60% du cours : homeworks hebdomadaires avec des deadlines très strictes, rendu de code et/ou rapport et/ou simulation (Matlab ou autre) et/ou réponse à des questions théoriques. Il n’y a pas de TD. Ce qui est intéressant à Georgia Tech aussi est la possibilité de remplacer un cours par un projet de recherche de 4 mois effectué dans l’un des laboratoires de Georgia Tech. 

Vivre en situation de handicap à Georgia Tech

Disability Services Officela référence en matière d’handicap. Me mettre en contact avec eux n’a pas été une tâche facile. Le campus de GT Lorraine n'avait aucune connaissance de ce service car apparemment j’étais le premier étudiant à mobilité réduite à faire le parcours GTL – Georgia Tech Atlanta. J'ai pu entrer en contact avec ce service un mois après mon arrivée. La représentante GTL à Atlanta a pris le soin de traduire mon dossier médical.

Des aménagements pour les cours et examens : ainsi, j’ai pu bénéficier du tiers temps supplémentaire pour les examens et même, la salle de l’un de mes cours n’étant pas accessible, j'ai pu obtenir un changement de salle. L'accessibilité est assez poussée : quasiment toutes les portes dans tous les bâtiments de l’école sont équipées de boutons pour ouverture automatique pour les personnes en fauteuil.

Des logements adaptés sur le campus : j’ai été logé dans un appart double avec mon père. Tout était aux normes. Ils ont même fait des travaux, à ma demande et grâce à l’appui du Disability Services Office, pour équiper toutes les portes de l’appart d’un système d’ouverture automatique RFID. 

Construire le futur

A court terme, de retour de Georgia Tech,  je suis à la recherche d'un stage ingénieur de fin d'études dans le cadre de ma 3éme année à l'INP-ENSEEIHT en génie électrique et automatique avec une spécialisation en commande, décision et informatique des systèmes critiques. 

Mon avenir ? Fort de la polyvalence de mon parcours international, je vise idéalement les Graduate programmes / programmes de leadership offerts par les entreprises aux jeunes diplômés à haut potentiel. Sinon, j'aimerais poursuivre en thèse CIFRE dans un groupe dans les domaines du healthcare, de l'énergie, du transport...J'ai une piste sérieuse dans ce sens et j'espère vivement que cela va aboutir !


BLOC CENTRAL DROIT : autres rubriques (annuaire et venir nous voir est dans la bandeau)

Documents à télécharger et autres liens

Quelques ressources utiles

Des auxiliaires de vie : un coût élevé aux Etats-Unis

  • Craigslist :  mot clé Caregiver 
    ou Caretaker.
  • Les agences de caregiver : en particulier Carelinx 

Réduction de tarifs pour les transports en commun :

Le Metropolitan Atlanta Rapid Transit Authority ou MARTA à Atlanta est médiocre mais accessible pour les personnes en fauteuil. Pas de gratuité de transport mais tarif réduit grâce à la Reduced Fare Breeze Card 

Autres ressources :

MIUSA : Association américaine pour les étudiants handicapés qui font des cursus internationaux.

Le site est riche en matières de ressources et conseils pratico-pratique.

Groupe Facebook de l’association où les étudiants internationaux échangent leur aide et expériences.


PIED DE PAGE

contient notamment les mentions légales, le copyright, l'accès au plan du site

Avis de marchés | Contacts | Accès | Plan du site | Intranet | Webmail | Mentions légales

(c)INP de Toulouse 2014 - Tous droits réservés. -  INP Communication