Les programmes européens et internationaux

Toulouse INP est engagé dans divers programmes européens et internationaux. 

Charte Erasmus 2014-2020

Toulouse INP s'est vu renouveler, par la Commission européenne, sa charte Erasmus dans le cadre du nouveau programme Erasmus+ couvrant la période 2014-2020.
En faisant acte de candidature et en signant la nouvelle charte, l'INP Toulouse confirme que sa participation à Erasmus pour tous s'inscrit pleinement dans sa stratégie d'internationalisation et reconnaît le rôle important de la mobilité des étudiants et des personnels, ainsi que des projets de coopération internationale.

 

Consulter la charte Erasmus 2014-2020 

Erasmus + Capacity Building

Création d’un Master en biotechnologies végétales appliquées à l’Université Mohammed V de Rabat, Maroc avec des universités, instituts et centres de recherche européens et marocains : M@biova.

 

 

Ce programme est coordonné par Toulouse INP, Toulouse INP-ENSAT et le laboratoire GBF.

Programme Hubert Curien PHC Utique

Programme de coopération inter universitaire franco-tunisien et de projets de recherche mixte financé par les différents ministères tunisiens et français (ministère tunisien de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, ministères français des affaires étrangères et du développement international et de l’enseignement supérieur, la recherche et l'innovation). 


Le programme Hubert Curien PHC Utique est géré par le Comité mixte pour la coopération universitaire (CMCU) sous la responsabilité d’un co-président tunisien et d’un co-président français, enseignant-chercheur de Toulouse INP-ENSAT et dont la gestion a été confiée à Toulouse INP.

Programmes de coopération et d’échanges avec l’Argentine, le Brésil et le Mexique

FITEC

Des accords existent entre Toulouse INP et de nombreuses universités argentines, brésiliennes et mexicaines (environ une quinzaine de partenaires brésiliens, une dizaine d'argentins et de mexicains). La plupart de ces accords s'inscrivent dans des programmes inter-gouvernementaux FITEC (France ingénieurs technologie) coordonnés par la CDEFI et qui permettent aux élèves-ingénieurs de Toulouse INP-ENSAT, ENSEEIHT, ENSIACET ou aux étudiants des universités argentines, brésiliennes et mexicaines d'effectuer un séjour d'études d'un à deux semestres, éventuellement suivi d'un stage dans l'un des établissements partenaires.

 

Chaque année, les écoles de Toulouse INP reçoivent des étudiants argentins, brésiliens et mexicains, dans ce cadre et envoient une quarantaine d'élèves-ingénieurs dans les universités partenaires de ces 3 pays.

Une aide financière peut être accordée à un certain nombre d'étudiants en mobilité. Les possibilités varient cependant d'un programme à l'autre.

ARFAGRI et BRAFAGRI

Les programmes ARFAGRI et BRAFAGRI sont basés sur des projets de coopération en matière de formation des ingénieurs, d’échanges mutuels d’élèves-ingénieurs et d’enseignants-chercheurs, d’études comparatives entre des établissements français dont Toulouse INP-ENSAT et des établissements d'enseignement supérieur argentins et brésiliens dans les domaines de l'agronomie, de l'agroalimentaire, de la médecine vétérinaire et des disciplines associées.

Programme de formation d'ingénieurs d'excellence au Vietnam (PFIEV)

Conçu à l’initiative de la France, le programme de formation d'ingénieurs d'excellence au Vietnam est mis en place dès 1997. C’est depuis 2007 un programme autonome implanté au Vietnam et dispensé dans quatre établissements :

  • l’Institut Polytechnique de Hanoi ;
  • l’Institut Polytechnique de Danang ;
  • l’Institut Polytechnique de Ho Chi Minh Ville ;
  • l’Ecole Nationale de Génie Civil de Hanoi.


Un consortium français travaille en étroite collaboration avec les partenaires vietnamiens et le bureau national du PFIEV basé à Hanoï qui coordonne l’action des 4 établissements vietnamiens. Le rôle du consortium français consiste à mettre son expertise scientifique et pédagogique ainsi que son expérience en matière de formation d'ingénieurs au service des établissements vietnamiens. Cela se traduit notamment par la définition des programmes d'enseignement, l'élaboration des projets d'équipements et les échanges de pratique avec les collègues vietnamiens. Les membres du consortium participent aux soutenances de fin d’études et suivent annuellement l’évolution du programme avec les acteurs vietnamiens. De nombreux étudiants poursuivent leurs études en France grâce à l’appui du consortium.

Ce consortium est constitué de 9 établissements français dont l'INP Toulouse.


La durée des études est de 5 années, sur le modèle des grandes écoles d’ingénieurs françaises. La sélection se fait par concours spécifique ouverts aux meilleurs étudiants (notes plancher au concours d’entrée aux universités). Le programme se divise en deux années de classes préparatoires, sanctionnées par un concours d’orientation, et trois années de cycle ingénieur. Ce programme d’excellence couvre 300 crédits ECTS et est habilité par la CTI française (un programme d’ingénieur vietnamien couvre environ 225 crédits ECTS). L’ouverture sur le monde de l’entreprise est indispensable et par conséquent très recherchée (stages, intervenants professionnels, visites d’entreprises), ainsi que l’ouverture sur l’international.

4 grands domaines de formation sont proposés : génie civil, génie électrique, génie informatique et génie mécanique.


Depuis sa création, le PFIEV a diplômé environ 1500 élèves ingénieur vietnamiens qui bénéficient de la grande reconnaissance professionnelle que procure un label de notoriété internationale. Le diplôme d’ingénieur, délivré par le ministère de l’Education et de la Formation du Vietnam, est le premier diplôme délivré par un pays du Sud qui soit reconnu par la France sur proposition de la Commission française des Titres d’Ingénieur (CTI). C’est ainsi le premier programme de l’enseignement supérieur vietnamien à obtenir une reconnaissance internationale. En vertu des accords internationaux, ce diplôme est reconnu pratiquement partout dans le monde, notamment par les Etats Unis d’Amérique. 
Le programme accueille annuellement environ 1200 étudiants sur les quatre sites vietnamiens, répartis sur les cinq années de formation, et sélectionnés parmi les meilleurs candidats des universités.

 

Le programme PFIEV, fortement soutenu par le MAEDI et le MENESR durant les premières années de mise en place, est aujourd’hui et depuis 2007 financé par le Ministère de l’Education et de la Formation (MEF) du Vietnam. Nos ministères de tutelle MAEDI et MENESR continuent à soutenir le consortium français dans ses actions et son fonctionnement.

Contactez Toulouse INP

6 allée Emile Monso - BP 34038
31029 Toulouse Cedex 4

+33 (0)5 34 32 30 00

Contacts

  • Logo MENESR
  • Logo UTFTMP
  • Logo INP