Le doctorat à l'INP Toulouse

Envie de vous lancer dans la recherche ? Les études doctorales sont une expérience professionnelle qui doit permettre d'approfondir une question de recherche. À l'INP Toulouse, elles sont préparées au sein de dix écoles doctorales.

Durant trois ans, le doctorant est encadré par un directeur de thèse, rattaché à une école doctorale et travaille sur un sujet original au sein de l'un des laboratoires de recherche de l'INP Toulouse.

 

Pour réaliser un doctorat, il faut être titulaire d’un diplôme national de Master ou d’un autre diplôme conférant le grade de master. L'admission dépend ensuite des résultats obtenus, du financement et des possibilités d'encadrement. Les écoles doctorales regroupent l'ensemble du cursus d'études, de formation et de recherche qui conduit à la rédaction et à la soutenance d'une thèse. C'est à l'issue de ce passage et de la délibération du jury que l'obtention de grade de docteur (PhD) est donnée. C'est le diplôme le plus élevé délivré par l'établissement.

Les écoles doctorales

Les écoles doctorales sont accréditées par le ministère de l'enseignement supérieur de la recherche et de l'innovation dans le cadre du contrat quadriennal.
Elles offrent en plus d'une formation scientifique de haut niveau, des compléments de formation pour une ouverture sur l'entreprise et le monde économique, l'objectif principal étant d'aider le futur docteur à préparer son avenir professionnel.

Les dix écoles doctorales de l'INP Toulouse

Mécanique énergétique génie civil procédés - Megep

  • dynamique des fluides ;
  • énergétique et transferts ;
  • génie des procédés et de l'environnement ;
  • génie civil ;
  • génie mécanique, mécanique des matériaux.

 

Mathématiques, informatique, télécommunications de Toulouse - MITT

  • intelligence artificielle ;
  • image, information et hypermédia ;
  • sûreté de logiciel et calcul à haute performance ;
  • signal, image, acoustique et optimisation ;
  • réseaux, télécommunications, système et architecture.

 

Systèmes - Edsys

  • systèmes automatiques ;
  • systèmes industriels ;
  • systèmes informatiques ;
  • systèmes embarqués.

 

Génie électrique - électronique et télécommunications - GEET

  • conception des circuits microélectroniques et microsystèmes ;
  • micro-ondes, électromagnétisme et optoélectronique ;
  • génie électrique.

 

Sciences de la matière - SDM

  • chimie organométallique et de coordination ;
  • sciences des agroressources ;
  • science et génie des matériaux.

 

Sciences de l'univers de l'environnement et de l'espace - SDU2E

  • sciences de la Terre et des planètes solides ;
  • hydrologie, hydrochimie, sols, environnement ;
  • écologie.

 

Temps, espaces, sociétés et culture - Tesc

  • Espaces, sociétés rurales et logiques économiques (Essor)

 

Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingénieries - Sevab

  • écologie, biodiversité et évolution ;
  • développement des plantes ;
  • agrosystèmes, écosystèmes et environnement ;
  • ingénieries microbienne et enzymatique ;
  • interactions plantes-microorganismes ;
  • pathologie, toxicologie, génétique & nutrition.

 

Aéronautique – astronautique - AA

 

Biologie santé biotechnologies - BSB

Le doctorat sous label européen

Il est possible d'obtenir un doctorat avec un label européen qui exige que la soutenance soit effectuée dans une langue européenne autre que le français, et qu'au moins un trimestre soit réalisé dans un autre laboratoire européen.

Le doctorat européen est en fait une thèse "classique" avec un "label européen" en plus. Il concerne les étudiants des pays membres de l'Union Européenne, étendu aux autres États de libre échange (Autriche, Suisse, Islande, Norvège, Suède, Liechtenstein). Le label est décerné en plus du doctorat, lorsque les quatre conditions (non qualitatives) suivantes sont remplies :

  • l'autorisation de soutenance est accordée au vu de rapports rédigés par au moins deux professeurs appartenant à des établissements d'enseignement supérieur de deux États européens différents, autres que celui dans lequel le doctorat est soutenu ;
  • un membre au moins du jury doit appartenir à un établissement d'enseignement supérieur d'un État européen autre que celui dans lequel le doctorat est soutenu ;
  • une partie de la soutenance doit être effectuée dans une langue nationale européenne autre que la (ou les) langue(s) nationale(s) du pays où est soutenu le doctorat ;
  • le doctorat devra avoir été préparé en partie lors d'un séjour d'au moins un trimestre dans un autre pays européen.

Contactez l'INP Toulouse

6 allée Emile Monso - BP 34038
31029 Toulouse Cedex 4

+33 (0)5 34 32 30 00

Contacts

  • Logo MENESR
  • Logo UTFTMP
  • Logo INP