Les projets européens de Toulouse INP

L'Europe et la région Occitanie soutiennent les projets de recherche de Toulouse INP.

Projets FEDER

  • ADAPCAR

Bénéficiaire : LCA

Le projet « Adaptation des procédés de transformation et des modes de culture du cardon pour des produits nouveaux » (ADAPCAR) vise l'exploitation des larges potentialités du cardon qui n’ont jusqu'à présent pas été optimisées. Il s'inscrit dans une approche de développement durable susceptible de générer des applications industrielles et des emplois dans les PME de différents secteurs. L’objectif du projet est d’apporter des données scientifiques et technologiques pour optimiser à la fois la culture de la plante, menée sous faibles intrants agronomiques dans le respect de l'environnement, et l’extraction de composés et molécules à forte valeur ajoutée. L'innovation réside dans l'association de la maîtrise d’une production de biomasse énergétique à celle de molécules d’intérêt industriel, avec développement de méthodes de caractérisation des molécules et de procédés d’extraction plus performants.

  • BIGDATA

Bénéficiaire : Calmip

  • CALMIP

Bénéficiaire ; Calmip

Bénéficiaire : LCA

  • Chimie Autrement

Bénéficiaire : LGC

  • INNOFLAV 3.0

Bénéficiaire : LCA

Revisitant la biodiversité botanique régionale et en développant des concepts et des produits innovants, le projet INNOFLAV 3.0 a pour objectifs de redynamiser la filière aromatique en Occitanie via la mise en place d'une chaine de valeur Extraction/Formulation et la valorisation de plantes aromatiques régionales oubliées. En s’appuyant sur les principes de la Chimie Verte, le projet INNOFLAV 3.0 visera à combiner différentes approches (nouveaux procédés d'extraction, nouveaux concepts de formulation, valorisation des plantes aromatiques régionales oubliées) pour le développement de nouveaux produits.

Bénéficiaire : LGC

Le projet INNOVEC’EAU s’intéresse aux résidus médicamenteux retrouvés dans les rejets d'établissements pour personnes âgées dans le territoire SUDOE (SUD Ouest de l’Europe). Ce projet multidisciplinaire vise à quantifier les médicaments les plus préoccupants pour l’environnement, à développer des capteurs et biocapteurs pour le contrôle in-situ de cette pollution et à proposer des technologies de traitement innovantes et durables, couplant procédés biologiques et procédés d’oxydation solaire.

  • INVISIO

Bénéficiaire : Irit

  • MECAMIP

Bénéficiaire : LGC

  • NEOPROTECT

Bénéficiaire : LCA

NEOPROTEC - Développement de solutions naturelles et durables pour la lutte antifongique en viticulture, arboriculture et cultures maraîchères.

NEOPROTEC concerne l'identification, la conception, la formulation et la production d'écoproduits de bio-protection des cultures. Il s'appuie sur l'utilisation de solutions naturelles présentant un potentiel antifongique en viticulture, arboriculture et en cultures maraîchages. NEOPROTEC apporte tous les maillons qui interviennent depuis la recherche jusqu'à l'homologation et la mise en marché avec une originalité forte dans la vectorisation des actifs.

Bénéficiaire : Cirimat

Le projet NEPAL s'inscrit dans une démarche de remplacement des traitements de surface à base de chrome hexavalent par du chrome trivalent, plus respectueux de l'environnement et de la santé.
Il s'agit d'optimiser la protection contre la corrosion apportée par ces nouveaux traitements de conversion de façon à améliorer la durabilité des pièces de structure aéronautique.

  • OLEOVISION

Bénéficiaire : LCA

Bénéficiaire : Laplace
Dans un contexte aéronautique, le projet PACAERO consiste, sur le plan matériel, à étendre (surface et moyens de tests) la plateforme H2 initiée en 2011 par le LAPLACE. Outre le LAPLACE, trois autres laboratoires sont désormais impliqués sur cette plateforme : le CIRIMAT, le LGC et l’IMFT. Sur le plan des objectifs scientifiques, cet outil vise l’étude expérimentale des potentialités des technologies hydrogène H2 (piles à combustible, électrolyseurs d’eau) en recherchant une synergie entre les micro-réseaux électriques aéronautiques et ceux terrestres.

  • REALISM

Bénéficiaire : Irit

Projets H2020

L’objectif final de BABET REAL 5 est de développer une solution alternative pour la production de bioéthanol de 2ème génération à partir de biomasse ligno cellulosique, compétitive pour de petites unités industrielles, applicable à une grande variété de coproduits agricoles, et, multipliable dans les zones rurales de régions d'Europe ou dans le monde (16 partenaires dont 12 Européens et 4 d'Amérique Latine)

Development of Ceramic 3D printing & Additive manufacturing est un projet innovant mêlant recherche et formation innovante, composé de 6 participants académiques, 1 association et 7 industriels (Grandes Entreprises et PME) spécialisés dans la Fabrication Additive de Céramique (l'impression 3D céramique) appliquée aux domaines médical et aérospatial.

Le projet H2020 ‘HASTECS’ concerne la propulsion hybride des aéronefs du futur ; ce concept couple sources principales thermique à des sources auxiliaires (batteries ou piles à hydrogène). A l’instar des véhicules électriques hybrides bien connus dans le secteur automobile, ce concept vise à moins consommer et polluer.

 

Le projet MSP-REFRAM dresse un état de l’art sur les métaux réfractaires et leur chaîne de valeur.  En effet, les métaux réfractaires (tungstène, tantale, rhénium, molybdène et niobium) en raison de leurs propriétés uniques, sont utilisés quotidiennement dans de nombreuses applications et sont très demandés par les entreprises de l'UE afin de répondre aux spécifications de nombreux produits. Cependant, la majorité d'entre eux sont produits en dehors de l'UE, ce qui implique une forte importation et dépendance.

Next-CSP est un consortium de 10 partenaires (académiques et industriels) rassemblés pour atteindre un objectif : améliorer la fiabilité et la performance des centrales solaires à concentration (CSP). Ce projet vise à développer et mettre en place une nouvelle technologie basée sur l’utilisation de particules à haute température (800°C) en tant que fluide caloporteur et média de stockage énergétique direct. Les résultats issus des expériences et des simulations numériques permettront la conception d’une centrale industrielle de 150MWel.

Le projet européen POPART (Previz for On-set Production - Adaptive Realtime Tracking) concerne la prévisualisation d'effets spéciaux (VFX) en temps réel sur un tournage de film au lieu de plusieurs semaines après, en post production.
L’ensemble des outils open-source livrés permet de donner au réalisateur du film un aperçu sommaire des effets numériques qui seront ajoutés en post-production.

Le projet européen  SMS -  "Smart Morphing and Sensing for aeronautical configurations" a comme objectif le design des ailes d'avion du futur, flexibles, déformables et vibrantes comme celles des oiseaux prédateurs.

TomGEM met en œuvre une approche globale multidisciplinaire pour explorer les ressources génétique de la tomate à l’échelle mondiale afin d’identifier des variétés tolérantes aux hautes températures. Il essaye de relever le défi du réchauffement climatique et son impact sur les rendements agricoles et de répondre ainsi aux besoins accrus en sources alimentaire pour une population mondiale en croissance.

TOMOCON, Smart Tomographic Sensors pour Advanced Industrial Process Control, est un réseau européen de partenaires académiques et industriels de différents secteurs, réunis pour développer des solutions scientifiques et technologiques de contrôle industriel par des capteurs tomographiques.

Contactez Toulouse INP

6 allée Emile Monso - BP 34038
31029 Toulouse Cedex 4

+33 (0)5 34 32 30 00

Contacts

  • Logo MENESR
  • Logo UTFTMP
  • Logo INP